La nombroscopie

École de nombroscopie

Freud et Jung avaient déjà pressenti que les nombres exprimés par hasard n'étaient pas innocents et ils en parlent déjà dans leurs œuvres : “Quand on demande à un sujet de dire arbitrairement un chiffre, on constate que son choix est rigoureusement déterminé par une préoccupation personnelle. Cela confirme l'existence d'une détermination psychique” (S. Freud, Psychologie De La Vie Quotidienne 1901-1904 "Croyance Au Hasard Et Superstition"). “Les nombres naturels, d'un point de vue psychologique, sont certainement des représentations archétypes, car nous sommes obligés d'y penser suivant un chemin déterminé. Il est évident que les nombres sont des produits spontanés et autonomes de l'inconscient. Le hasard du tirage est une façon d'établir une relation avec l'inconscient du consultant et son environnement cosmique.” C.G. Jung, (L'Homme Et Les Symboles).

La Psyché revisitée grâce à la Nombroscopie

Tout est nombre dans l'univers : la musique, l'organisation magistrale du macrocosme, et nous, poussière infinitésimale dans l'infini dans lequel nous baignons, nous microcosme, nous sommes régis par la même loi mathématique. On peut tricher avec le langage des mots, pas avec celui des symboles et des nombres exprimés spontanément, ils sont hors conditionnement, hors temps. en formulant ces "nombres symboles", nous exprimons notre conception de l'univers et de nous-même, du plus profond de notre être. C'est le langage de notre espace intérieur, c'est nous, absolument nous, et personne d'autre, c'est notre histoire, notre épopée. Tout est en nous, nous savons tout ! Les nombres sont le langage transmettant cette connaissance, le nombrothérapeute est le traducteur décodant, par le langage symbolique, la vérité profonde de chacun. Au fond de nous existe une plage de connaissance, de beauté, de perfection que nous pouvons atteindre en occultant notre mental et en laissant nos lèvres exprimer sans réfléchir cette musique spontanée qui sort de nos profondeurs. Mon but n'est, en aucun cas, de nier le chemin parcouru par nos illustres prédécesseurs, Freud, Jung ou Lacan..., ils ont ouvert une voie royale ; mais d'aller plus loin dans la découverte de l'autre et surtout d'apprendre enfin la véritable écoute : “Personne ne sait mieux que nous ce qui est bon pour nous” C'est dans cette perspective que Claude de Milleville a élaboré sa méthode d'interprétation des nombres (sans rapport avec la numérologie), une approche de la symbolique de l'alphabet hébraïque et de la Thora. En nous exprimant dans le langage universel des nombres, nous faisons plus qu'énoncer spontanément les problèmes qui nous préoccupent. Nous proposons aussi les solutions que nous savons intimement pouvoir y apporter. Car personne ne sait mieux que nous ce qui est bon pour nous. C'est pourquoi la Nombrothérapie conçue et enseignée par Claude de Milleville contribue à une meilleure connaissance de soi et fournit un précieux outil aux professionnels de l'écoute déjà engagés dans la prise en charge thérapeutique.

Cliquez sur les images ci-dessous pour les agrandir...

Nombroscopie